Livraison de cosmétiques offerte en France
Livraison de cosmétiques offerte en France

Alcoolature

Comment Faire une Alcoolature de Plantes Fraîches ou de Racines

Vous avez décidé d’utiliser les plantes et de faire vos propres potions ou vos remèdes ? Vous souhaitez maîtriser totalement la composition de vos produits ?

Alors voici la marche à suivre pour réaliser une alcoolature.

Ici, mous réaliseront une alcoolature de racines de grande bardane, pour les problèmes de peau (vous pouvez également découvrir notre baume au plantain, qui est un baume réparateur ou notre sérum peaux grasses).

Une alcoolature est une macération de plantes (ou racines) fraîches dans de l’alcool à un titre supérieur à 45 % vol. (le degré d’alcool dépend de la plante ou racine utilisée). Si les plantes utilisées sont séchées, on appelle cela une teinture (le terme teinture mère existe aussi, mais à la base c’est pour les macérations nécessaires pour préparer les dosages homéopathiques).

Pour commencer, voici comment reconnaître la grande bardane :

🤍 Dans un premier temps nous vous conseillons d’utiliser une application comme PlantNet ou Flora Incognita et de regarder des photos.

🤍 Une fois la plante presque identifiée, vérifiez les feuilles c’est le plus important : vertes sur le dessus, parfois à poils rêches, blanchâtres et douces comme du coton aux nervures saillantes sur le dessous. 

🤍 Le fruit de la bardane a inspiré le VELCRO et s’accroche partout, c’est son moyen de se reproduire.

🤍 La tige de la grande bardane est pleine, celle de la petite est creuse.

En cas de doute, ne pas prélever au risque de confusion avec des plantes hautement toxiques voir mortelles (belladone, digitale pourpre). Vous pouvez aussi nous acheter directement de la racine de bardane.

Pour prélever la racine : attention elle est difficile à enlever et pivotante.

⚠️ Surtout ne pas prendre toute la racine en entier pour que la plante repousse.

La bardane est une plante biannuelle, la racine se récolte à l’automne de la première année ou au printemps de la deuxième année avant qu’il y ait des fleurs, donc il est indispensable de savoir reconnaitre les feuilles.

🤍 Creusez autour, découpez délicatement la racine à l’aide d’un bon couteau ou d’un sécateur.

Comment faire une alcoolature :

⚠️ Tout le matériel pour la préparation doit être désinfecté à l’alcool à 70.
Il vous faudra un bon couteau ou sécateur, un pot en verre hermétique (type bocal à conserves le parfait) et de l’alcool non dénaturé.

🤍 Nettoyez la racine des restes de terre en la brossant ou en la faisant tremper dans de l’eau si c’est vraiment nécessaire.

🤍 Coupez la racine préalablement pesée en petits morceaux (le plus petit possible). Je la passe dans un chinois pour la débarrasser des petits résidus de terre restants.

🤍 Mettre la racine coupée dans le contenant en verre. Attention il faut un contenant de taille adapté, moins il y a d’air dans le résultat final mieux c’est.

🤍 Ajoutez le double du poids de la racine en alcool (attention surtout pas d’alcool dénaturé). Par exemple 30gr de racines pour 60gr d’alcool.
L’idéal est un alcool titré à 96% vol. Mais, si vous n’en avez pas, il faut un 45% minimum comme de l’alcool à fruits par exemple ou de la vodka).
—> la racine coupée doit être entièrement immergée dans l’alcool. Ajoutez une pierre non poreuse bien propre si nécessaire pour maintenir la racine sous l’alcool si nécessaire.

🤍 Remuez une à deux fois par jour durant la première semaine. N’ouvrez pas le contenant pour ne pas y faire rentrer de l’air et donc de l’oxygène.

🤍 Placez la préparation dans un endroit frais (max 25°C), à l’abri de la lumière.

🤍 Laissez macérer pendant au moins 3 semaines.

🤍 Après 3 semaines, pressez le tout dans un presse-purée pour extraire le jus puis filtrez avec un filtre à café non blanchi sans presser.

🤍 Mettre dans de petites bouteilles (teintées de préférence et à la bonne taille).

🤍 Pour finir, mettez une étiquette sur votre alcoolature avec nom de la plante, partie utilisée, degré d’alcool, date du jour.

Il est tout à fait possible de réaliser des alcoolatures avec de nombreuses plantes comme le plantain, traditionnellement utilisé pour le rhume des foins et beaucoup d’autres plantes.

Partager cet article

4 réponses

  1. Très précis et bien documenté. J ai fait une alcoolature avec les sommités fleuries de l h’helicrysum de mon jardin ( pourtour Méditerranéen) avec de l alcool à 96 J’aimerai trouver une recette pour faire un baume ou un onguent pour la circulation
    Où pourrais je trouver cette précieuse recette? Merci d avance de m aider !
    Vous faites un travail d utilité publique .. Gisèle

    1. Bonjour Gisèle,
      Je vous conseille de faire plutôt un macérat huileux par intermédiaire alcoolique la prochaine fois cela vous permettra de ne plus avoir d’alcool dans votre produit fini et ce sera moins agressif pour votre peau (ici sur le blog : https://coeurnature.fr/blog-beaute-naturelle/comment-faire-un-macerat-huileux/)
      Je vous met d’ici quelques jours la marche à suivre pour faire un baume sur le blog également.
      Belle journée
      Elodie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles

Articles récents

Y a du nouveau
chez Cœur Nature !

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription :-( Pouvez-vous réessayer?
Merci, votre inscription à la newsletter d'Elodie | Coeur Nature est confirmée 🤍

La newsletter d'Elodie | Coeur Nature

Vous voulez avoir des nouvelles du champ, des ateliers à venir, des produits ou des recettes et info sur les plantes ? Inscrivez-vous :